Accident de la route Finistère : trois morts et deux fillettes gravement blessées

Un grave carambolage. L'accident, qui a impliqué un camping-car, deux voitures et un poids-lourd, selon la préfecture, s'est produit en début de soirée sur la nationale 165, une quatre voies qui relie Quimper à Brest. Il s'est alors retourné et a heurté de plein fouet un poids-lourd et deux voitures qui le suivaient.

Selon le sous-préfet de Châteaulin, Bernard Musset, le camping-car, venant de Quimper, a, pour une raison inconnue, franchi les glissières de sécurité et s'est retrouvé sur les voies opposées.

Le camping-car à l'origine de cet accident prend feu immédiatement et son conducteur, âgé d'une cinquantaine d'années, périt dans les flammes. Malgré l'incendie qui se propageait aux autres véhicules accidentés, le conducteur du poids-lourd, légèrement blessé, a réussi à s'extirper et à sauver les deux fillettes de 9 et 12 ans qui se trouvaient à l'arrière d'une des voitures. "L'incendie a du être très violent selon les pompiers car il devait y avoir des bouteilles de gaz dans le camping-car", a précisé le sous-préfet lors d'une conférence de presse.

Le chauffeur du camion a heureusement été légèrement blessé. Ces dernières seront prisent en charge par les secours rapidement arrivés sur place.

Les deux jeunes filles ont été gravement blessées et transportées par les secours à l'hôpital de la Cavale Blanche à Brest.

"Il s'est servi d'un couteau qu'il est allé cherché dans son camion pour couper les ceintures de sécurité. Il a été très courageux et a fait part d'un sang-froid incroyable alors que le camping-car était en train de brûler à quelques mètres de là", a fait savoir le sous-préfet. "Le feu se serait vite propagé à la voiture où se trouvait les deux jeunes filles et dans laquelle sont mortes la conductrice, la mère des enfants et le passager". La seconde voiture a été impliquée dans l'accrochage. Il a été hospitalisé, selon Bernard Musset.

Édition: