INFO JDD. Le livret A bientôt taxé?

Avec plus de 62 millions de livrets pour un montant total de 1,75 milliards d'euros, le régime fiscal avantageux de ce plan d'épargne créé il y a deux siècles constituerait en effet un manque à gagner pour l'Etat. Aujourd'hui, les intérêts acquis sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Il était de 4% en 2008. Le 1er août 2015, François Hollande a finalement fixé ce taux à. Le journal dominical explique "qu'au nom de la logique économique" et des impératifs budgétaires, "la majorité présidentielle pourrait désormais décider d'imposer le bas de laine préféré des Français".

Une mesure qui s'appliquerait également aux Livrets d'épargne populaire, ainsi qu'aux plans d'épargne logement et aux plans d'épargne en actions qui sont soumis à la CSG (contribution sociale généralisée) et à la CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale).

Mais les informations du JDD ne sont pas complètement fausses pour autant: selon Bercy, "les réflexions évoquées sont conduites dans le cadre du Conseil des prélèvements obligatoires", instance de réflexion indépendante rattachée à la Cour des comptes, dont les travaux "éclairent mais n'engagent pas le gouvernement". Toutefois, seuls les nouveaux contrats seraient visés par cette mesure.

Édition: