Antarctique : l'un des plus gros icebergs de l'histoire vient de se détacher !

L'iceberg qui menace de se détacher est 300 000 fois plus grand que celui qui a coulé le Titanic et l'un des plus grands jamais enregistrés.

La perte de cet iceberg ampute environ 12 % de la superficie de la barrière de glace Larsen C, selon les scientifiques.

Une crevasse géante s'est formée dans cette barrière de glace, menacée de disparition, en novembre 2011.

Depuis plusieurs années, l'iceberg était sous surveillance constante. Une fois libéré, l'iceberg n'aura pas d'impact sur le niveau des océans car il flotte déjà sur l'eau. Mais ce gigantesque bloc de glace faisait partie d'une barrière, qui à l'ouest de l'Antarctique, retient les glaciers capables, eux, de faire monter les eaux du globe de 10 cm. En juin, il n'était plus relié au reste du continent que par un bras de glace de 13 km.

Antarctique : l'un des plus gros icebergs de l'histoire vient de se détacher !
Antarctique : l'un des plus gros icebergs de l'histoire vient de se détacher !

Par ailleurs, si le nouvel iceberg ne devrait pas entraîner directement la hausse du niveau des mers, Larsen C devrait devenir " potentiellement moins stable ", soulignent les chercheurs. D'autres étendues de banquise se sont déjà fracturées récemment sur la côte nord de l'Antarctique, dont celles de Larsen A et B, qui se sont respectivement désintégrées en janvier 1995 et en février 2002. " Au cours des mois et années qui suivent, explique-t-il, la plateforme de glace pourrait soit progressivement se reconstruire, soit souffrir de nouveau de détachements pouvant conduire à un effondrement".

L'activité humaine ne serait pas responsable du détachement de cet iceberg géant. Il pourrait rester en un seul morceau, mais il y a de fortes chances qu'il finisse par se fragmenter.

D'après l'Agence spatiale européenne (ESA), qui a observé le vêlage depuis son satellite Sentinel-1, les courants pourraient entraîner des morceaux jusqu'aux Malouines, générant même un risque pour les navires croisant dans le détroit de Drake (le large bras de mer séparant l'extrémité sud de l'Amérique latine et l'Antarctique).

Édition: