Michael Matthews remporte la 14e étape

Au classement général provisoire, Froome précède désormais Aru de 19 secondes. L'Auvergnat, 11e de l'étape a, lui, laissé échapper quatre secondes sur Christopher Froome mais aussi Rigoberto Uran et Daniel Martin. L'Italien Fabio Aru devait logiquement conserver son maillot jaune devant le Britannique Chris Froome et le Français Romain Bardet.

"Mes équipiers ont fait très attention dans les dix derniers kilomètres, jamais en tête mais toujours devant", a expliqué Froome, septième sur la ligne. Son retard sur Froome est de 23 secondes. Le Français conserve sa troisième place au classement général.

"J'étais trop loin derrière au début de la montée", a reconnu Aru. "Mais il y aura une dernière semaine très éprouvante". Comme lors de la première étape de montagne, la BMC a roulé toute la journée derrières les hommes de tête pour finalement coincer dans le final.

Dans le sprint jugé après une rampe de 570 mètres à 9,6 %, le Belge Philippe Gilbert a forcé l'allure mais a été débordé par Van Avermaet, vainqueur sur le même site en 2015. C'est Michael Matthews qui s'impose à Rodez et offre sa deuxième victoire d'affilée à l'équipe Sunweb. L'an passé, l'Australien avait gagné l'étape de Revel devant le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan. Dimanche 16 juillet, le peloton dispute une nouvelle étape, longue de 189,5 km, pour les baroudeurs entre Laissac-Sévérac l'Église (Aveyron) et Le Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Édition: