Trois incendies font rage dans le sud de la France

Dans les Alpes-Maritimes, le feu qui a parcouru 70 hectares, était "en passe de ne plus progresser", annonçait la préfecture. Ce mardi matin, le vent continue de souffler avec force sur ces régions rendant difficile le travail des pompiers mobilisés en nombre.

Dix-neuf avions et mille hommes sont prévus en renfort aujourd'hui pour venir à bout des incendies.

Un incendie qui s'était déclaré à la mi-journée lundi à Olmeta-di-Tuda (Haute-Corse) a parcouru 900 hectares et menaçait des habitations, a-t-on appris lundi soir auprès des pompiers. Une série d'incendies s'est brusquement déclarée, lundi 24 juillet, en Corse et dans le sud-est de la France, touchant les départements de Haute-Corse, du Var, des Alpes-Maritimes et du Vaucluse.

Le feu qui a démarré hier à La Bastidonne et qui a brûlé 800 hectares est contenu mais reste encore actif sur le flanc gauche et sur l'arrière droite.

Bruxelles. "La France a sollicité deux avions Canadairs dans le cadre de l'aide européenne" pour venir à bout des feux qui ont détruit depuis lundi plus de 3 000 hectares de forêts et de maquis dans le sud-est, a annoncé ce mardi le directeur général de la Sécurité civile, le préfet Jacques Witkowski. Rapidement, près de 80 marins-pompiers se sont projetés sur le départ du sinistre, profitant du fait que certains étaient encore présents à quelques encablures en train de noyer le feu qui avait sévi dans l'après midi au Baou de Saint-Marcel.

"Nous arrivons à une limite de nos moyens sur le territoire national", expliquait ce matin sur BFMTV Frédéric Portet, expert feu de forêt à la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. Dans ce secteur du Lubéron, 450 pompiers ont été mobilisés pour combattre les flammes.

En cause: des conditions météorologiques favorables, puisque la région est balayée par les vents et touchée par une forte sécheresse. La mairie a mis à leur disposition une cinquantaine de lits, la plupart ayant trouvé une solution d'hébergement. Dans le Var, deux incendies se sont déclarés à La Croix-Valmer et à Saint-Maximin. Au total, déjà 650 hectares ont brûlé et le feu près de La Croix Valmer a repris ce matin. Les pompiers ont travaillé toute la nuit, en particulier pour protéger un village menacé. Les pompiers du Var donnent pour instruction de "rester confinés et attendre les instructions des autorités sur place".

Édition: