Des "cris de chèvre" lorsqu'une députée LREM prend la parole à l'Assemblée

Alice Thourot, nouvelle députée de la Drôme (LREM) a fait les frais, jeudi, du sexisme dont les femmes sont régulièrement victimes en politique et plus concrétement à l'assemblée nationale.

Comme le prouve la séquence, repérée par Europe 1 et isolée par LCP, on entend très légèrement vers la 20e seconde de la vidéo, le bêlement venant d'un autre député alors que l'élue de la Drôme s'exprime. Dans son intervention, Alice Thourot fustige les députés qui se "plaignent du nombre d'heures de débats" et se disent "fatigués ou épuisés". Le premier à réagir a été Olivier Damaisin, député LREM de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, qui a dénoncé un comportement "scandaleux" qui viendrait, selon lui, d'un "Républicain" sur Twitter. Sur Twitter, le titulaire du perchoir a ainsi apporté son soutien à la députée Alice Thourot.

Une "misogynie ordinaire à l'Assemblée nationale", dénoncée par Jean-Luc Mélenchon puis par le président de l'Assemblée lui-même, François de Rugy. "Est-ce donc cela le "professionnalisme" qui nous ferait tant défaut?!", ironise-t-elle.

Édition: