Jean-Michel Aulas clash le PSG pour le recrutement de Neymar !

Cette déclaration du président de la République a été réalisée un peu avant l'annonce du rejet par la Ligue espagnole de football du paiement de la clause libératoire de 222 millions d'euros permettant le départ de l'attaquant brésilien du club catalan vers le PSG. Et le plus grand défi, celui qui me motive le plus, c'est d'aider mes nouveaux coéquipiers à conquérir les titres que leurs supporters veulent. C'est un projet entre Neymar et nous.

" Par rapport aux transferts, à l'argent que cela représente, posez vous la question dans deux ans si c'était vraiment cher?" On ne peut pas affirmer qu'on va le faire, on va se battre pour le faire. C'est un projet. On veut associer la marque Neymar et celle du PSG. On se sent en paix et les autres peuvent dire ce qu'ils veulent.

" Non pas du tout, nous voulions avoir le meilleur joueur du monde au PSG". Relancé sur un éventuel feu d'artifice dans ce mercato, il va répondre avec humour: "Vous parlez de feu d'artifice, je pense qu'on a le plus grand à coté de nous... mais vous, les médias, vous en voulez toujours plus". Il part par la grande porte de Barcelone. On respecte tous les clubs mais on est transparent avec l'UEFA sur ce transfert. Il n'y a qu'une décision qui a compté. "Pour nous c'est un transfert fantastique", a-t-il ajouté, en estimant que la valeur du PSG était d'ores et déjà montée de 1 à 1,5 milliard d'euros. On est maintenant à 1,5Mds. "Si effectivement, Neymar vient dans un club français, alors le ministre des Comptes publics se rejouit des impôts qu'il va pouvoir payer en France", a-t-il dit sur France Inter.

Édition: