La CAF met la pression sur le Cameroun pour la CAN 2019

En visite à Ouagadougou, au Burkina Faso, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, n'a pas esquivé les questions sur la CAN 2019. "Vous ne trouverai jamais d'experts au sein de cette commission".

Une mission d'inspection de la CAF se rendra au Cameroun avant la fin de ce mois, selon Ahmad. "Nous voulons donc séparer la politique de l'expertise et donner droit aux experts du domaine afin d'avoir des officiers médias au sein de la CAF", propos de M. Ahmad.

Lui qui, depuis son élection à la tête de l'instance que dirigeait jusque-là le Camerounais Issa Hayatou, n'a de cesse de mettre en doute les capacités du pays des Lions Indomptables à organiser cette édition 2019 de la CAN, a fortiori après le changement de la formule de l'épreuve et le passage à 24 pays participants. Assure-t-il. Et de rappeler: "le Cameroun est l'organisateur de la CAN 2019, jusqu'au rapport de ce cabinet d'audit". On annonce déjà les candidatures du Maroc et de l'Algérie dans les couloirs de l'institution. "C'est l'occasion pour le Cameroun de montrer qu'il est un grand pays", a indiqué le dirigeant vendredi, à l'occasion d'un point de presse. Soit l'organisation est maintenue à notre pays. Il faut qu'il y ait ouverture d'un appel d'offres. Mais sachez que nous n'attribuons pas de gré à gré nos compétitions de la Can. Si on le rapport que le Cameroun...(n'est pas prêt), même avec le temps qui est imparti, on va ouvrir un appel d'offres. Après des rumeurs évoquant l'incapacité du Cameroun à réussir l'organisation de cet évènement, le ministre de la Communication a déclaré que "la compétition sera excellemment organisée "; dès lors il invite chaque camerounais à apporter sa contribution pour le succès de cette organisation. "L'avenir du football africain doit se conjuguer au présent grâce à l'ensemble de ces réformes et personnes ne doit rester en marge", a conclu Sita Sangaré.

Édition: