Mondiaux d'athlétisme : l'Américaine Tori Bowie en or sur 100 m

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs. Bowie s'est imposée en 10.85.

Au lendemain du doublé Justin Gatlin-Christian Coleman, en or et argent sur 100m devant Usain Bolt, Tori Bowie confirme le retour au premier plan des sprinteurs américain. C'est la première fois depuis 2005 que les Etats-Unis décrochent le titre mondial chez les hommes et les femmes sur 100 m. Elle-même, ainsi que la grande majorité du public, a paru croire d'abord avoir gagné, et n'a pu retenir ses larmes après le verdict. Plus rapide, plus relâchée, l'Américaine s'est aussi jetée sur la ligne pour coiffer l'Ivoirienne, sortie des blocks comme une balle, sur la ligne.

Bowie avait remporté l'or olympique à Rio en 2016 sur le relais 4×100 m. La Néerlandaise Dafne Schippers complète le podium en prenant la troisième place (10.96).

La championne olympique, la Jamaïcaine Elaine Thompson, a dû se contenter de la cinquième place (10.98).

Édition: