L'économie marocaine a créé 74 000 emplois entre 2016 et 2017 — HCP

C'est ce qui ressort des derniers chiffres publiés par le Haut Commissariat au Plan (HCP), qui indique que les chômeurs sont en augmentation de 33.000 sur le marché du travail, soit 1,123 million de personnes au chômage. Seule la baisse continue du taux d'activité permet de garder un semblant d'amélioration ou de stabilisation en valeur absolue.

Le chômage chez les femmes en âge de travailler représente 13,2% (contre 12,7% auparavant), 23,5% parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans et 17% chez les diplômés.

Dans cette même rubrique, on notera aussi que les emplois créés au cours de cette période sont de 58.000 postes d'emploi rémunérés (48.000 en milieu rural et 10.000 en milieu urbain) et de 16.000 postes d'emploi non rémunérés (14.000 en zones rurales et 2.000 en zones urbaines), selon le HCP.

Malgré la création de 74.000 postes d'emploi ce trimestre, le nombre de chômeurs a augmenté au Maroc. Mais la population en âge d'activité a augmenté du double.

Le secteur de l'agriculture de la pêche a rendu la meilleure copie, avec 52.000 postes créés au niveau national -soit une hausse de 1,3% par rapport au deuxième trimestre 2016-, "contre des pertes de 175.000 postes en 2016, 58.000 en 2015 et de 7.000 en 2014", précise le HCP. Le taux d'emploi a quant à lui reculé de 0,5 point au niveau national, passant de 43,4% à 42,9%.

Le secteur de l'agriculture, de la forêt et de la pêche a créé 52.000 emplois, celui des services 19.000, et celui des bâtiments et travaux publics 7.000.

Selon le milieu de résidence, 3.000 postes ont été créés en milieu urbain et 49.000 l'ont été en milieu rural. Le secteur des "services" a enregistré une création nette de 19.000 emplois au niveau national (7.000 postes en milieu urbain et 12.000 en milieu rural) après une création annuelle moyenne de 60.000 emplois au cours des trois dernières années.

Le secteur de l' "industrie y compris l'artisanat " a enregistré une perte de 4000 emplois (exclusivement en milieu rural), après une création annuelle moyenne de 14.000 emplois au cours des trois dernières années, relève le HCP.

La hausse du taux de chômage est plus conséquente en milieu urbain, avec un taux de14% durant le deuxième semestre de 2017, et 13,4% à la même période en 2016. Les taux de chômage les plus élevés sont enregistrés parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (23,5%) et les personnes ayant un diplôme (17%).

Avec 74.000 postes d'emploi créés par l'économie marocaine entre le 2ème trimestre de 2016 et celui de 2017, le volume de l'emploi est passé de 10.884.000 à 10.958.000 personnes, souligne la note.

Édition: