PSG - Emery se méfie d'Amiens

"Ce match (victoire 2-0 contre Amiens) s'est-il déroulé comme vous l'espériez?" Pour cette rencontre, l'entraîneur parisien Unai Emery a choisi de titulariser Alphonse Areola dans les cages et Javier Pastore au poste de milieu offensif. Les supporters ont beaucoup poussé l'équipe, il y a eu l'ambiance un peu spéciale que nous voulons pour toute la saison. Nous avons maîtrisé le match avec la possession et les occasions. "L'ambition est d'être plus proche de gagner les titres, et la Ligue des champions en fait partie, et que le joueur soit reconnu - il fait déjà partie des top joueurs - et puisse prétendre au podium". Il a fait une passe décisive pour Pastore, deux autres qui auraient dû l'être pour Rabiot et Di Maria, s'il y avait eu but. Il fait partie des joueurs qui sont le mieux physiquement dans l'effectif en ce moment. Tous les joueurs ne sont pas encore à 100%, mais le match d'aujourd'hui va aider les joueurs.

A-t-il été compliqué de préparer et jouer ce match dans ce contexte de l'arrivée de Neymar? C'est un joueur qui a fait franchir un cap au club. Sans Neymar, le PSG est un grand club mais avec lui, c'est un peu mieux, un peu plus grand. Ensemble, nous pouvons encore plus grandir. Il y a eu de l'enthousiasme, l'excitation des supporters, ça c'est bon. Il était avec le groupe en mise au vert, nous avons attendu jusqu'à dernière minute pour savoir s'il pourra jouer. Je ne sais pas si la Ligue espagnole a tout fait pour, mais je suis sûr que le PSG a tout fait pour que Neymar soit sur le terrain aujourd'hui.

Q: L'arrivée de Neymar n'ajoute-t-elle pas de la pression sur le groupe et vous-même? C'est une chose positive.

La star brésilienne vient à peine d'arriver au PSG, que le joueur fait déjà des demandes au sein du club. "Je crois que c'est mieux pour la capacité de l'équipe".

Pastore est bien. Il a marqué pendant la pré-saison, il l'a encore fait aujourd'hui.

Édition: