Une araignée pique 4 nouvelles personnes et leur provoque des nécroses horribles

Depuis le mois dernier, ce sont près de quatre personnes qui auraient été piquées. Les cas ont été recensés par des médecins d'une clinique de Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Nos confrères de France Bleu Roussillon rapportent que depuis le début de l'été quatre personnes auraient été mordues dans le département des Pyrénées-Orientales par l'araignée recluse, une petite araignée venue d'Amérique du Nord dont les morsures peuvent provoquer des réactions assez violentes.

"Cette araignée n'a jamais été vue en France". La question se pose depuis plusieurs semaines dans la région. "On n'avait jamais vu ça avant", souligne Anne Ricart, médecin à la clinique de Perpignan.

"Les patients se présentent avec une plaie infectée plutôt rouge et large".

Les premières constatations des médecins font penser à des piqûres de recluse brune, de son petit nom Loxosceles reclusa, une espèce d'araignée présente dans le sud-est des États-Unis.

Le cas n'est "pas grave, si c'est traité à temps ", explique-t-elle à la radio.

C'était tout violet. Et puis ça s'est infecté et j'avais un trou assez profond.

A lire aussi: Insolite.

En plus des vomissements, des nausées, de la fièvre et même des paralysies partielles, cette nécrose est spécifique de la morsure de l'araignée recluse brune (ou araignée violoniste), dont le venin s'attaque au système veineux autour de la blessure.

Cette araignée n'a jamais été vue en France.

Moi, je demande à voir la bête. (...) Ce serait intéressant qu'un arachnologue puisse voir le coupable pour confirmer ou infirmer la thèse de départ. Samuel Danflous a une théorie: "La nécrose peut venir d'une piqûre d'une autre araignée qui se serait infectée", avance-t-il.

Édition: