Taylor Swift face au DJ aux mains baladeuses

Ce mercredi, la mère de Taylor Swift a témoigné à la barre dans le cadre du procès qui oppose la chanteuse de 27 ans à David Mueller, animateur radio qu'elle accuse de l'avoir agressée sexuellement.

Le procès s'est ouvert lundi avec la sélection de 8 jurés, en présence de la chanteuse, a confirmé un employé du tribunal à l'AFP.

Le juge William Martinez avait exigé dans une précédente décision que toutes les parties soient présentes pendant la totalité du procès, prévu pour durer neuf jours.

A l'issue de la sélection des huit jurés débutée lundi, les avocats se sont lancés mardi dans leurs propos liminaires, dans une atmosphère calme. Il reconnaît être au courant d'un incident mais accuse l'un de ses amis -qui l'avait invité à rencontrer la chanteuse, alors âgée de 23 ans- d'avoir eu ce geste déplacé et de s'en être vanté. L'animateur, qui nie fermement ces accusations, a été limogé de la radio deux jours plus tard par la radio qui l'employait à Denver.

Ironie de l'affaire: David Mueller a porté plainte contre Taylor Swift en 2015, affirmant qu'à cause de la jeune femme et de son équipe, il a perdu son emploi et la source de revenus associée.

D'après sa plainte, les managers de l'artiste avaient appelé les responsables de la radio pour réclamer son éviction au lendemain de la rencontre. Puis elle a dit à Mueller et sa conjointe Shannon Melcher, " merci d'être venus", d'une voix monotone avant qu'ils ne s'en aillent.

La superstar a contre-attaqué, poursuivant David Mueller en octobre 2015 pour agression sexuelle.

L'un des éléments clé devrait être l'examen par le jury d'une photo publiée par TMZ, placée sous scellé depuis: on y voit la musicienne poser entre David Mueller et sa petite-amie.

La chanteuse ne réclame qu'un dollar symbolique comme dommage et intérêt en affirmant qu'un verdict en sa faveur servirait d'exemple aux autres femmes qui pourrait craindre de saisir la justice pour des cas similaires.

La lauréate de 10 Grammys soutient aussi avoir participé à des milliers d'événements similaires où elle pose avec des personnalités, et qu'elle n'a été touchée qu'une fois de manière indécente, "par Mueller".

Édition: