Bolt se blesse pour sa dernière course

Comme un rappel que derrière la légende de l'athlétisme, Usain Bolt n'est qu'un homme, capable lui aussi de flancher. Ce débat peut-être un peu vain, né de sa troisième place sur 100 m il y a huit jours, va forcément rejaillir après ses tristes adieux au sport qui l'a fait roi. Manifestement victime d'un claquage, le coureur a terminé la course en boitant. les Britanniques décrochent le titre mondial en 37 sec 47, un record d'Europe, devant les Américains et les Japonais.

Devant, loin de cet éclair qui avait foudroyé le plus grand athlète de l'histoire, les Britanniques et les Américains se sont livrés un duel homérique. Chijundu Ujah, Adam Gemili et Daniel Talbot ont enchaîné les excellentes transitions et les relais rapides pour propulser Nethaneel Mitchell-Blake en tête dans la dernière ligne droite.

Usain Bolt, 3e à cet instant et sans doute trop loin pour espérer gommer son retard, n'a pu faire que quelques appuis avant d'être stoppé net par une blessure musculaire. Derrière, le Japon a réussi une très belle performance en accrochant le bronze (38 " 04) devant la Chine et un quatuor français pas dans le coup (38 " 54). Elle pourrait en ajouter une 16e dimanche avec le 4x400 m.

Édition: