Les appels à la retenue se multiplient — Corée du Nord

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a pointé samedi la responsabilité du régime de Kim Jong-Un dans la "crise" entre la Corée du Nord et les États-Unis, assurant travailler avec ses partenaires pour trouver une "issue diplomatique". Elle a depuis le statut de "territoire non incorporé organisé des États-Unis" (un territoire n'ayant pas le statut d'État). Ils ne peuvent participer aux élections américaines et le seul représentant de l'île au Congrès n'a pas le droit de vote sur les propositions de loi.

Le Nord a précisé jeudi qu'il est à finaliser les détails du lancement de quatre missiles Hwasong-12, qui survoleraient le Japon avant de plonger dans l'océan autour de la petite île, où on trouve notamment 7000 soldats américains.

Des voix s'élèvent régulièrement pour demander un référendum d'autodétermination, rejeté par la justice fédérale américaine.

Le républicain Eddie Calvo occupe depuis 2011 la fonction de gouverneur de l'île. Sur Guam, qui figure sur la liste de l'ONU des territoires non autonomes, 45 000 personnes reçoivent une aide alimentaire et bénéficient du système de santé publique américain.

Mais ce n'est toutefois pas la première fois que l'île de Guam est cible de menaces émanant de Pyongyang.

Un rassemblement d'habitants de Pyongyang le 9 août 2017 pour contester la dernière résolution adoptée par le Conseil du sécurité des Nations unies.

Les États-Unis, de leur côté, n'auraient pratiquement pas d'autre choix que de tenter d'intercepter les missiles nord-coréens, ce qui pourrait aviver encore davantage les hostilités. "Relaxez vous et profitez du paradis". L'armée américaine contribue de façon importante à l'économie locale, extrêmement dépendante du tourisme.

Découverte au 16e siècle par le navigateur portugais Magellan, l'île passe sous domination espagnole cinq ans après sa découverte, en 1526. L'île devient colonie américaine aux termes du Traité de Paris de 1898 qui met fin à la guerre hispano-américaine. Les plages paradisiaques, complexes hôteliers et magasins duty-free ont attiré plus de 1,5 million de visiteurs en 2016, la plupart japonais ou coréens, dont dépendent un tiers des emplois du territoire. Le PIB par habitant s'élevait à 35.439 dollars en 2015, soit un peu moins que la France (36.527 dollars). Elle sera ensuite envahie par le Japon en décembre 1941, dès le début de la guerre du Pacifique, et libérée en juillet 1944.

Édition: