Sénégal : Kémi Séba interpellé et sur le point d'être expulsé de Dakar

Selon des informations qui nous proviennent de Sacré-Cœur, le domicile de ce dernier, l'activiste serait sous le coup d'une expulsion du territoire national.

"Sa présence sur le territoire national constituant une menace grave pour l'ordre public, son expulsion a été prononcée pour devenir immédiatement exécutoire, conformément aux dispositions pertinentes de la loi (...) relative aux conditions d'admission, de séjour et d'établissement des étrangers" au Sénégal, ont argué les autorités sénégalaises.

Pour rappel, Kémi Séba avait brûlé un billet de 5000f cfa sur la Place de la République sénégalaise, pour crier haut et fort devant le monde entier son indignation pour l'asservissement dont les pays africains continuent d'être victimes à cause du CFA colonisateur.

Le "colis " pour reprendre les limiers sera déposé en France.

Le procès faisait suite à une plainte de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO), institut d'émission du franc CFA dont le siège est à Dakar. Cette décision d'expulsion, souligne son avocat, Me Ba, a été prise par le ministre de l'intérieur du Sénégal.

" Une notification de mesure d'expulsion avec effet immédiat, imaginez un peu sa surprise, mais c'est un combattant, un homme à la peau dure, et donc il prend ça du bon côté ". Le mardi 29 Août, il a comparu devant la justice pour altération de signe monétaire, avant d'être acquitté.

Le communiqué promet, sur un ton menaçant, que la "déportation de Kemi Seba sous l'injonction de la France ne restera pas impunie". "L'heure n'est plus à la palabre, mais à l'action.", avait révélé le dimanche Kémi Séba. Kemi Seba, il faut le préciser, jouit de la nationalité française.

Édition: