Del Potro brise le rêve de Federer

Et c'est Juan Martin Del Potro qui en est sorti vainqueur pour s'offrir le droit de retrouver Rafael Nadal en demi-finales, alors que les retrouvailles avec Roger Federer étaient attendues depuis le tirage au sort.

"Ce n'est pas vraiment une revanche pour moi", a insisté le N.3 mondial après sa victoire en 8e de finale face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber 6-4, 6-2, 7-5.

Trois ans après avoir été invité à Majorque pour y partager l'entraînement de son idole, Andrey Rublev (19 ans), plus jeune joueur qualifié en quarts de finale de l'US Open depuis un certain Andy Roddick (2001), retrouvait Rafael Nadal ce mercredi, à New York, sur le plus grand court du monde.

Match palpitant en perspectives...

Opposé à Roberto Bautista-Agut au troisième tour de l'US Open, Juan Martin Del Potro n'a pas été inquiété par l'Espagnol samedi. "Je n'oublierai jamais ce match", a lancé Del Potro en espagnol à l'imposante et bruyante colonie argentine du Grandstand.

"Je n'ai rien à perdre, c'est mon premier quart de finale en Grand Chelem", a prévenu le Russe. Federer a lui manqué le coche dans le jeu décisif d'une 3e manche où il était parvenu à effacer un break de retard, concédé dès le 2e jeu.

Andrey Rublev n'a rien pu faire face au n°1 mondial. Nadal mène 8 victoires à 5, mais del Potro a remporté les deux derniers duels, en 2016 aux Jeux de Rio et en 2013 à Shanghai, et s'était imposé lors de leur seule rencontre à New York.

En attendant le retour de Serena Williams, programmé pour l'Open d'Australie en janvier, le tennis américain va marquer les esprits: l'US Open reviendra soit à Venus, qui deviendra de fait la doyenne des joueuses sacrées en Grand Chelem, ou à une Américaine ne portant pas le patronyme des Williams, une première depuis Davenport en 1998.

Édition: