La drôle de lettre d'excuses d'Aulas à Al-Khelaïfi

"Tout d'abord, j'apprécie, sans aucune ambiguïté, tant l'homme que le Président du PSG qui réalise, certes avec des moyens très supérieurs aux autres, des performances sportives, organisationnelles et de management qui sont excellentes et saluées par tous les amateurs français de football", commence Aulas avant de rappeler son point de vue sur la stratégie financière du club de la capitale. Et plus particulièrement ceux de Neymar (222 millions d'euros) et de Kylian Mbappé (180 millions, bonus inclus). Le président lyonnais a semble-t-il mis de l'eau dans son vin depuis cet épisode. "C'est une lettre d'explication et de justification pas d'excuse!".

D'un ton amical, le patron de l'OL tente de justifier ses saillies publiques, se faisant ensuite défenseur de la concurrence, dans un championnat dans lequel 20 équipes se battent pour 2 places européennes qui rapportent gros. Car au PSG, selon le journal, "Aulas agace au plus haut point". " Voilà, je devais te dire tout ceci, car ma démarche n'est pas négative, loin de là".

En froid avec Jean-Michel Aulas depuis quelques semaines, Bertrand Desplat a tenu à apaiser les tensions, tout en faisant une confession sur sa relation avec le président de l'Olympique Lyonnais. Pour l'heure, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi n'a pas fait de commentaires sur ces excuses. Avant de conclure: " je reste à ta disposition pour en reparler et en tout cas, je serai à tes côtés bien sûr pour défendre l'intérêt des clubs français, y compris du PSG, au sein de l'ECA et de l'UEFA, comme je l'ai déjà fait par le passé.

Édition: