Irma, José : que signifie la catégorie d'un ouragan ?

Les rafales les plus fortes atteignent 110 km/h sur Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Météo France a en effet placé les deux îles en vigilance violette, le niveau d'alerte maximal, ce samedi soir.

A Remedios, dans la province de Ciego de Avila, elles s'attendaient à des vagues de sept mètres. Le gouvernement Français enverra des renforts dès ce dimanche. L'ouragan est attendu dans la nuit de samedi à dimanche (heure de Paris).

Il est interdit de circuler à pied ou en voiture sous peine de sanctions, mais les opérations de secours peuvent intervenir ponctuellement. 6,3 millions de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer l'État américain.

Sur les îles des Caraïbes déjà durement touchées, des habitants sous le choc s'emploient à évaluer l'ampleur du désastre, tout en se préparant au passage d'un second ouragan, nommé José.

Irma devrait ensuite remonter vers la côte sud-est des Etats-Unis, frappant d'abord la Floride puis la Géorgie et la Caroline du Sud.

Irma devrait aborder mardi soir ou mercredi matin la partie nord des Îles du Vent, dont Saint-Martin et Saint-Barthélémy dans les Antilles françaises, qui ont été placées en alerte rouge, de même que la Guadeloupe et la Martinique.

" Ce montant recouvre les dommages aux habitations, aux véhicules et aux entreprises (dont leurs pertes d'exploitation), qui sont couverts par le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles", a précisé samedi la CCR".

Cet évènement, est "l'un des plus importants survenus en France depuis 35 ans", estime la caisse.

Cela porte à 17 le nombre total de personnes ayant trouvé la mort lors de son passage dans les Caraïbes: outre les quatre personnes dans la partie française de Saint-Martin, on compte quatre personnes dans les îles Vierges américaines, deux à Porto-Rico, une dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, une à Barbuda. A l'issue de cette réunion, le Premier ministre a annoncé l'envoie de forces de sécurité supplémentaire, mais aussi de médicaments.

Les Floridiens n'ont plus connu d'ouragan aussi violent depuis Wilma, en 2005, qui avait privé 3,6 millions de foyers d'électricité, parfois pendant des semaines. Ils seront épaulés de trois compagnies militaires, d'un détachement du GIGN et du GIP.

L'arrivée des secours pourrait également selon lui régler définitivement les problèmes de coupures d'électricité sur les deux îles. Reste à les distribuer dans de bonnes conditions, dès que l'ourgan José sera passé.

L'île de Barbuda, où une personne a été tuée, a été réduite à l'état de ruines, a déclaré le Premier ministre, Gaston Browne. Un bilan provisoire. En attendant, l'ouragan Irma continue sa route.

Côté français, 11 personnes ont jusqu'ici été interpellées pour pillage, selon les gendarmes, qui vont être appuyés par des hélicoptères pour traquer les délinquants.

Édition: