Premier but de Kylian Mbappé sous le maillot parisien — Metz-PSG

Une expulsion qui change le match?

La sortie du défenseur camerounais a occasionné une lourde chute pour son équipe battue 5 buts conte 1.

60ème minute: Mbappé donne l'avantage à ses couleurs sous la bronca de Saint-Symphorien. Un doute subsiste quant à Edinson Cavani, également sujet au décalage horaire. "C'est une compétition que tout le monde aime et que tous les compétiteurs veulent jouer à fond". Rivière ratait toutefois le cadre (48).

Le onze de départ du Paris Saint-Germain devrait largement être remanié face à Metz ce soir (20h45). Mbappé, Neyamr et Cavani bien évidemment.

Mais les Messins ne sont pas décidés à abdiquer.

En attendant l'issue du match Nice-AS Monaco de demain samedi, le PSG est seul en tête du classement avec 15 points sur 15 possibles.

La composition probable: Areola - Meunier, Marquinhos, Kimpembe, Berchiche - Nkunku, Motta, Rabiot - Mbappé, Draxler, Neymar (ou Lucas). "On avait dit que si on encaissait un but on essaierait de revenir au score, de ne rien lâcher", confiait Dossevi au micro de Canal+ avant de rejoindre les vestiaires. Inefficaces jusqu'à l'exclusion d'Assou Ekoto, les Parisiens se sont finalement largement imposés à Metz.

A 11 contre 10, les Parisiens ne pouvait rêvait mieux. Le trident Mbappé-Cavani-Neymar était déjà bien rodé dans les 45 premières minutes avec des permutations en permanence et des passes entre les lignes qui ont coupé les reins des défenseurs grenats, ça laissait présager un second acte plus prometteur du côté de PSG. Une domination momentanée qui ne masque pas le travail qui fait encore face aux joueurs d'Unai Emery pour peaufiner leur animation offensive dans ce 4-2-3-1 remis au goût du jour par le technicien basque. Sereins sur le plan des résultats en ayant signé cinq succès lors des cinq premières journées de championnat pour la première fois de l'histoire du club, les Parisiens doivent travailler dans un domaine: le sérieux défensif.

Les messins prennent le contrôle du jeu d'entrée, sans inquiéter une équipe visiteuse maître d'elle-même, et qui posera les premières banderilles, le portier messin se trouvant sauvé par son poteau sur un tir de Cavani (22').

Les défenses, tant en Ligue 1 qu'en Ligue des champions, sont prévenues.

Édition: