Whirlpool Amiens. Un accord avec Decayeux pour la réindustrialisation du site

France Bleu Picardie révélait cette possibilité de reprise dès le 7 juin dernier.

C'est signé. Le groupe d'électroménager Whirlpool a annoncé, mardi 12 septembre, la conclusion d'un accord avec l'entreprise de l'industriel picard Nicolas Decayeux, WN, pour la "réindustrialisation" de son site d'Amiens (Somme). Le projet, qui avait été "approuvé à l'unanimité par les représentants syndicaux de Whirlpool France" en août "permettra la réindustrialisation de l'usine d'Amiens et la création de 277 emplois à terme", selon les termes du communiqué de Whirlpool. Juin 2018 c'est la date de fermeture de l'usine de sèches linge, annoncée par Whirlpool au mois de janvier. Celui-ci prévoit de produire des chargeurs pour véhicules électriques et des casiers intelligents réfrigérés (santé, alimentaire.).

L'usine de Whirlpool accueillera également WN Open Factory, un site de production collaboratif pour les Tpe/Pme françaises des secteurs de l'équipement, de l'aménagement et du mobilier urbain. Ces embauches devraient concerner les futurs ex-Whirlpool, l'industriel américain de l'électroménager devant verser 45 000 euros par salarié repris par Nicolas Decayeux.

Édition: