Contraception : la pilule perd du terrain mais reste toujours en tête

Alors que 41 % des femmes âgées de 15 à 49 ans y avaient recours en 2010, elles n'étaient plus que 33 % en 2016, selon les résultats d'une enquête publiée lundi, veille de la Journée mondiale de la contraception, par Santé Publique France.

Même si à ce jour la pilule est toujours le moyen de contraception le plus utilisé en France, les Françaises se tournent de plus en plus vers la pose de stérilet. En 2016, seuls 36,5% des femmes y ont recours contre 40,5% en 2013 et 45% en 2010. "Soit elles abandonnent la pilule pour des méthodes à l'efficacité plus élevée (DIU, implant), soit au contraire, pour le préservatif, certes efficace contre les infections sexuellement transmissibles, mais moins sur le plan contraceptif", constate Delphine Rahib, chargée de l'étude en citant les femmes âgées de 20 à 29 ans, propos relayés par L'Express. La pilule reste cela dit plébiscitée par les jeunes: chez les 15-19 ans et les 20-24 ans, elle est choisie par deux jeunes filles sur trois. Son utilisation diminue passé les 25-29 ans (avec moins de la moitié des femmes concernées) et les 30-34 ans (plus d'un tiers). Celle-ci accuse une pilule de 3e génération commercialisée par la firme allemande d'être à l'origine de son accident vasculaire cérébral. Cette année-là, une crise médiatique sans précédent est déclenchée par la plainte en justice d'une jeune femme contre le laboratoire Bayer.

Avec cette baisse de la prise de pilule, les autres méthodes contraceptives comme le stérilet ou dispositif intra-utérin (DIU, +6,9 points par rapport à 2010) sont de plus en plus prisées. La polémique créée en 2012 avait suscité plusieurs questionnements sur la pilule de quatrième génération également. En fait, la proportion de femmes qui n'utilisent aucun moyen de contraception est en baisse: 8% en 2016 contre 13.6 en 2010.

En ce qui concerne les méthodes dites " traditionnelles " comme "la symptothermie, la méthode des températures et le retrait", "moins de 5% de femmes " les utilisent".

Édition: