Les solutions proposées par Santé publique France — Bouger plus

Plus alarmant encore, plus d'une femme sur cinq cumule sédentarité élevée et inactivité physique. Ainsi, en 2015, seulement 53% des femmes atteignaient les recommandations en matière d'activité physique, contre 70% des hommes. Cette baisse est préoccupante car l'inactivité physique est " le quatrième facteur de risques de maladies non transmissibles (diabète, maladies cardiovasculaires, certains cancers...) impliquées dans plus de trois millions de morts évitables", rappelle Santé publique France.

Selon l'étude Esteban en 2015, 61% des adultes de 18 à 74 ans ont un niveau activité physique remplissant les recommandations de l'OMS pour limiter les risques de maladies non transmissibles: au moins 150 minutes "d'activité d'endurance d'intensité modérée" par semaine, ou au moins 75 minutes "d'activité d'endurance d'intensité soutenue".

L'inactivité physique est en progression chez les femmes: depuis 10 ans, la proportion de femmes physiquement actives accuse une " baisse préoccupante " de 16 %. Sur la même période (entre 2006 et 2015), la proportion d'hommes physiquement actifs a augmenté de 10%, essentiellement parmi les 40-54 ans.

Les employés de bureau plus sédentaires que les retraités
Santé des seniors Le 04 juil 2017 Les employés de bureau plus sédentaires que les retraités ! Travailler dans un bureau rend sédentaire nuit à notre

Cette évolution est due à un usage accru des ordinateurs, tablettes, smartphones et consoles de jeux (utilisation quotidienne multipliée par 2,3 chez les hommes et 3,6 chez les femmes), et dans une moindre mesure, par une augmentation du temps passé devant la télévision. Globalement, le taux français reste supérieur à ceux relevés aux États-Unis (52%) et en Australie (53%). Enfin, bien qu'elle soit conséquente pour l'ensemble de la population adulte, la sédentarité semblait davantage le fait de "loisirs sédentaires " (du type temps passé devant un écran) chez les personnes les moins diplômées et davantage le fait d'une activité professionnelle sédentaire chez les plus diplômés. Entre 2006 et 2015, le niveau d'activité physique a diminué chez les femmes quel que soit leur âge. "Fort de ce constat, Santé publique France a développé pour la rentrée de nouveaux outils digitaux, informatifs et incitatifs, invitant les Français, et particulièrement les Françaises, à bouger plus et mieux".

Le site permet notamment de créer son programme d'activité physique, d'effectuer exercices de renforcement musculaire, ou encore, de faire un test de niveau d'activité physique. L'inactivité physique augmentait considérablement au-delà de 11 ans. Elle a été menée d'avril 2014 à mars 2016, en France métropolitaine sur un échantillon national représentatif de 2.678 adultes et 1.182 enfants de 6 à 17 ans. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Édition: