Les 3 milliards de comptes piratés — Yahoo

La faille aurait en effet affecté la totalité des 3 milliards de comptes d'utilisateurs, et non un milliard de comptes.

Ce n'est qu'après avoir intégré Verizon, que les experts de la nouvelle entreprise à acquérir Yahoo ont remarqué, après plusieurs enquêtes, que la cyber-attaque de 2013 avait touché beaucoup plus de comptes qu'initialement déclaré, affirme Oath, le nouveau nom de Yahoo! Yahoo assure cependant que les pirates n'ont volé ni mots de passe, ni informations liées aux paiements - certaines suspicions se portent sur le gouvernement russe. Plus récemment, nous avons également découvert que d'autres membres du gouvernement américain utilisaient leurs comptes personnels pour des communications officielles. L'entreprise travaille avec les forces de l'ordre pour prendre les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité des utilisateurs. Les conclusions de leur étude sont accablantes pour le groupe de services Internet.

Voici le communiqué de Yahoo: " Based on an analysis of the information with the assistance of outside forensic experts, Yahoo has determined that all accounts that existed at the time of the August 2013 theft were likely affected ". Cette cyber-attaque portait au départ sur 1 milliard de comptes d'utilisateurs, ce qui en faisait la plus importante de l'histoire. Tous les utilisateurs qui n'avaient pas déjà modifié leurs mots de passe depuis l'époque de la cyberattaque sont invités à le faire, et y compris ailleurs en cas de réutilisation d'un même sésame. Le but de cette attaque était alors de recueillir des informations sur les diplomates, mais pas que.

S'étant saisie de l'affaire, la justice américaine a accusé quatre individus russes d'être impliqués*: deux espions (Dmitry Dokuchaev et Igor Sushchin) et deux pirates à leur solde (Alexsey Belan, alias "Magg", et Karim Baratov, alias "Kay ").

Édition: