PSG : Le sélectionneur du Brésil évoque la brouille Neymar-Cavani

En conflit avec Neymar pour savoir qui doit tirer les penalties du PSG, Edinson Cavani assure que la question a été définitivement réglée dans le vestiaire. On a vu face au Bayern Munich qu'il n'y avait aucun problème. C'est nécessaire. Mais les proportions sur l'affaire Neymar / Cavani ont été amplifiées. On le sait moins, mais les deux hommes s'entendent très bien depuis des années. Très rapidement, il a ordonné à son président, Nasser Al-Khelaïfi, d'abandonner toute idée de vendre Lucas Moura, dont Unai Emery était d'accord pour le voir partir.

A-t-il hésité? La vérité, c'est que c'est moi qui ai hésité jusqu'au dernier moment. Je lui ai dit: 'tu es tranquille à Barcelone, c'est une zone de confort, le meilleur choix c'est peut-être de rester et de ne pas se mettre en danger'. "Le trio du Barça a beaucoup inspiré et celui du PSG encore plus". Ses amis comme Messi, Suarez, Pique, Rakitic ont tous voulu le retenir. Il joue comme un vétéran de 30 ans. L'arrivée de Neymar a rendu la hiérarchie de l'équipe un peu plus dynamique, et elle ne sera plus jamais la même avec le Brésilien. S'il voulait vraiment le Ballon d'Or, il serait resté à Barcelone parce qu'il avait tout à l'intérieur de ce club.

Édition: