Le prix Nobel de littérature attribué à l'écrivain britannique Kazuo Ishiguro

Et comme tous les ans les bookmakers se sont trompés.

Preuve de son succès outre-manche, le portrait de Kazuo Ishiguro avait remplacé en 1999 celui d'un héros militaire lorsque Tony Blair, alors Premier ministre, avait donné un coup de frais à la décoration du 10, Downing Street.

Kazuo Ishiguro, qui a eu la bonne grâce de se dire immédiatement très honoré de recevoir le prix, coche toutes les bonnes cases du politiquement correct mondialisé: voilà un auteur d'origine japonaise qui, comme son prédécesseur, écrit dans la langue internationale des dominants, mais sans perturber pour autant l'ordonnancement de la nobélitude par des caprices de popstar.

Diplômé en anglais et en philosophie à l'Université de Kent, il a étudié l'écriture créative à l'Université de East Anglia.

Les Vestiges du jour a été adapté au cinéma par James Ivory en 1993, avec Anthony Hopkins dans le rôle principal.

Kazuo Ishiguro est né en 1954 à Nagazaki, au Japon, mais il a émigré en Angleterre avec sa famille à l'âge de quatre ans, son père étant océanographe et devant participer à des recherches en mer du Nord. Avec le plus ardu Auprès de moi toujours, il s'infiltre dans les parages de la science-fiction. Protéiforme et subtil, le 114e lauréat du Nobel de littérature jouit même de cette petite touche de popularité qui manque souvent aux primés.

Édition: