Equipe de France : Deschamps annonce la couleur avant la Bulgarie !

Les chiffrent le prouvent. Il est dans une situation bien différente de celle d'il y a un mois. En considérant que les Suédois, eux, ne se prendront pas les pieds dans le tapis contre le Luxembourg à domicile samedi, ramener une victoire de Sofia est un impératif pour les Bleus qui connaîtront le résultat de leur adversaire direct avant d'entrer sur la pelouse du stade national Vassil-Levski (43000 places). C'était avant un nouvel accroc trois jours plus tard, à Toulouse, contre une équipe du Luxemboug vaillante mais limitée (0-0). Contraints de s'imposer en Bulgarie samedi s'ils veulent rester maîtres de leur destin, les Bleus n'ont pas le droit à l'erreur. L'affiche éveille forcément les souvenirs les plus sombres.

"La Bulgarie a certainement plus de qualités que le Luxembourg". La petite salle abritant la traditionnelle conférence de presse à J-1 était bondée, remplie surtout de médias français, et la multiplication des questions sur une équipe de France en quelque sorte dos au mur avant la double confrontation contre la Bulgarie, puis la Biélorussie, a un peu fait tiquer le capitaine des Bleus. Et il observe d'un œil bienveillant les premiers pas de Kylian Mbappé au PSG. D'abord parce que gagner en Bulgarie n'est jamais simple.

Si l'équipe de France va passer un test décisif samedi soir à Sofia, lors de l'avant-dernière journée des qualifications à la Coupe du monde 2018, son sélectionneur, sous contrat jusqu'à l'an prochain et qui ne sera prolongé de deux années supplémentaires qu'en cas de qualification, est également sous pression. Elle reste même sur 5 victoires sur ses terres toutes compétitions confondues.

Édition: