Ophelia: un ouragan à la trajectoire anormale en déplacement dans l'Atlantique

"À l'époque, les côtes du nord-ouest de la France avaient été balayées par des vents de plus de 200 km/h", a rappelé Ouest-France il y a quelques heures. Située pour le moment au large des Açores, cette dépression, d'abord classée en tant que tempête tropicale, vient de passer le stade d'ouragan, classé en catégorie 1 sur l'échelle de Saffir Simpson, qui en compte cinq.

C'est le quinzième phénomène cyclonique sur l'Atlantique en 2017.

Alors que l'ouragan se dirige lentement vers les Açores, où les rafales devraient atteindre 130 à 140 km/h samedi, deux scénarios semblent donc envisagés pour la suite. Cette configuration ressemblerait un peu à l'ouragan Floyd qui a touché l'ouest de la France le 13 septembre 1993, ou encore à la trajectoire de la grande tempête d'octobre 1987 en Bretagne et en Basse-Normandie (mais qui n'était pas un ancien ouragan). Tout en s'affaiblissant, Ophelia pourrait soit se diriger vers le Portugal, comme Vince en 2005 ou Nadine en 2012, soit remonter vers le golfe de Gascogne, en direction de l'Irlande et frôler l'île d'Ouessant, en Bretagne. Les modèles météorologiques qui servent à établir les prévisions, prévoient plusieurs scénarios. Si la France ne sera pas touchée de plein fouet par la tempête, celle-ci devrait tout de même connaître un épisode de temps anormalement chaud en France: " Le mercure grimpera jusqu'à 28 °C dans le sud-ouest du pays samedi, dimanche et lundi prochain. Une grosse houle de 8 mètres se propagera alors les parages. " Après son passage, d'autres coups de vent sont susceptibles de voir le jour et seront à surveiller".

Édition: